Pour tous les passionnés de la série Resident Evil, basé du jeu-vidéo de CAPCOM
Les posteurs les plus actifs du mois
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Sondage
Quel est la plus belle fille de resident evil
Ada Wong
32%
 32% [ 7 ]
Ashley Graham
0%
 0% [ 0 ]
Claire Redfield
27%
 27% [ 6 ]
Jill Valentine
18%
 18% [ 4 ]
Excella Gionne
14%
 14% [ 3 ]
Rebecca Chamber
9%
 9% [ 2 ]
Total des votes : 22

Partagez | 
 

 Journal du Dr. Henry Crackhorn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Henry Crackhorn
avatar
Messages : 262
MessageSujet: Journal du Dr. Henry Crackhorn   Lun 23 Mai - 0:33

Journal du Dr. Henry Crackhorn





9 mai 1998 :

Ce soir là j'ai joué au poker avec les gars de la maintenance. La White Umbrella ne voulait pas que mon identité soit révélée car cela pourrait être porté aux oreilles de William et Dieu seul sait qu'il n'aime pas la concurrence depuis l'histoire avec l'héritière de la lignée fondatrice d'Umbrella, la petite Ashford. C'est alors que j'ai pris un pseudo, seule l'U.S.S et l'équipe de recherche connaissait ma véritable identité alors j'ai décidé de m'appeler Steeve, pour un soir.
Un des gars, Scott à triché, il comptait aisément les cartes, comment faisait il ? Le gardien n'a visiblement pas digéré ses pertes et le cachait très mal.



10 mai 1998 :

Contre toute attente j'ai fraternisé avec ce brave type, il était tellement absorbé par le fait qu'il voulait devenir biogénéticien quand il était jeune qu'il m'écoutait presque comme un évangile lors de nos brèves conversations dans la salle à manger. Pour le remercier, je l'invita à me rejoindre au labo afin de le convier à une scène plus ou moins exceptionnelle pour les gens de ce bas monde. Je lui suggéra de nourrir un MA-121 avec un cochon, il y prit un malin plaisir le bougre.

Ce jour là l'équipe et moi même rigolâmes tous en coeur quand un jet de l'artère principale de l'animal jailli sur la baie blindée ayant fait vomir le jeune homme. Cette minute de relâchement nous avait grand bien après plus de 3 ans de travaux sans repos, je n'ose encore y croire.





11 mai 1998 :

Albert est venu me voir au petit matin marmonnant des sermons et me priant de bien vouloir m'habiller pour rejoindre l'héliport, il semblerait qu'il s'est produit un accident durant la nuit alors que j'étais censé superviser l'extraction sur une cellule souche, Martin et le docteur Henry Sarton avaient bien besoin de repos depuis l'étude d'un projet concernant une infection cellulaire végétale.
Le quartier général aurait remis un fax express 6 minutes après l'information de l'accident priant pour me ramener à Paris.

Etant donné ma position au sein du siège, j'ordonnai à Albert d'ignorer l'ordre et que j'en assumerai les conséquences. Tout en marmonnant il m'a convié de participer à un transfert d'échantillon d'une nouvelle A.B.O sous sa responsabilité mais dont j'étais encadrant de projet. J'acceptai mais je repoussa le trajet jusqu'au mois de septembre car je devais urgemment assister le siège français en raison d'une pénurie du produit APL-14, ces incapables d'Ashford nous ont vampirisé le stock restant

16 mai 1998 :

De notre retour à l'héliport, après un petit séjour au centre, la visite devait être brève au vu des conséquences de la minuscule fuite du virus. Dans la nuit un des assistants de Martin tenta se s'échapper, il n'échappa pas au regard d'aigle d'Alias. Quel con !




17 mai 1998 :

Un des cobayes ramené de la prison militaire muta selon un processus intéressant qui fut baptisé V-ACT, ce processus semblait donner une version finale d'un contaminé lambda non sélectionné après une période plus ou moins longue.
Au vu des faits aggravants, je décidai donc d'annoncer mon départ au conseiller à la recherche, lui seul pouvait m'autoriser à gagner l'héliport du fait du protocole ultra strict de cette macro société.

18 mai 1998 :

J'ai eu Joel Allman du siège USA, mon extraction est prévue après demain, une équipe spéciale de l'U.S.S est envoyée sur le champ, j'espère juste ne pas avoir à faire à autre que James. Ce gars là est sacrément doué et peu bavard, si seulement il acceptait devenir travailler au village en France.

J'ai également appris en fin de journée que James serait indisponible car il recevait un briefing à Rockfort Island. Mais que peut-il bien faire là bas ?

20 Septembre 1998 :

L'affaire du manoir à été dévoilée aux S.T.A.R.S qui ont pour la plupart survécu ! Ils ne résisteront pas bien longtemps au petit bijoux organique que je leur ait fait sur mesure. Etant de retour à Raccoon pour récupérer les données de stockage du 0400-TP, moi et l'équipe de nettoyage assistée de l'U.S.S avons transféré des échantillons d'une nouvelle A.B.O développée en mon absence au manoir Spencer/Ashford. Cet idiot de Spencer pense que son beau manoir est une perte insurmontable, il doit avoir la mémoire courte, ce pauvre Alexander doit être dans tout ces états. D'ailleurs si Alexander n'avait pas été là, Trevor n'aurait jamais convié sa femme et sa fille de venir, ce qui nous permit pas loin de 30 années plus tard, de commencer à envisager un remplacement de "T" par "G".

Après la triste perte durant le trajet en hélico, j'ai eu l'envie d'aller me désaltérer dans le seul édifice capable de faire relâcher ma tension, la galerie d'a.....[ il y a une rature sur le document] Le commissariat d'Irons, dire que j'avais été chef de la Police cet été durant une seule journée. Marvin était un bon policier mais peu suspicieux, j'ai pu mettre la main sur son code de coffre et je venais dupliquer quelques rapports internes afin de m'assurer qu'Umbrella ne risquait aucune intrusion dans le labo des égouts.



22 septembre 1998 :

J'ai du reporter mon repos au bar à cause d'un foutu rapport que j'ai du transmettre au QG.

"RAPPORT DE PATROUILLE


20 septembre. 21 h 30.

Sergent Neil Carlsen

On nous a informés qu'une personne suspecte rôdait près des égouts aux limites de Raccoon. Je me suis rendu sur les lieux et j'ai localisé l'individu, mais il a pris la fuite avant que je puisse l'intercepter.

J'ai découvert les éléments suivants :

- Une petite quantité d'explosif C4
- Un détonateur électronique
- Des balles Parabellum 9 x 19
- Un système infrarouge cassé"


Finalement, je décida de prendre ma Ford et qu'importe ce qu'en pensera l'U.S.S, après tout j'ai bien consacré ma vie à l'entreprise, elle me devait bien un verre ou deux.

La nuit du 22 au 23 septembre :

Malheureusement mon entrée dans ce bar aura ravivé de vieux souvenirs, l'alcool, le boulot, le boulot et le résultat du boulot.
Moi et trois autres survivant de l'attaque de contaminés, infectés pour raison encore inconnue, avons survécu jusque là. Umbrella ne tarda pas à vouloir étouffer l'affaire et envoya une capsule T-00, d'après mes maigres connaissances en protocole et dénomination de transport cela signifie une A.B.O de série et vu la lettre de préfixe c'est donc bien un Tyrant issu du programme T-103.
Ne m'ont ils pas décongelé mon "Némésis type T"? Les salauds.





Quoi qu'il en soit, je suis parvenu à entraîner 2 des 3 autres survivants dont une femme et un homme dans les égouts. un des survivant nous ayant également enfermé dans les égouts, il fallait user de mon talent d'acteur pour rester "normal" alors je jurais donc. Ce brave type nous enferma, alors que pour moi, il nous mis en sécurité jusqu'à ce cri atroce et ces rafales d'automatiques.

Ce n'est pas la voix pathétique d'un contaminé ni d'une A.B.O, j'ai peur désormais.
Revenir en haut Aller en bas
 
Journal du Dr. Henry Crackhorn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sinistre farce éléctorale dans les Caraibes selon le journal Humanite.fr
» IMPORTANT : Journal recrute rédacteurs
» DERNIERE HEURE !DERNIERE HEURE ATTANTAT MANQUE CONTRE MARC AK HENRY ...
» Journal de Hermione Blake
» Journal d'un archéologue [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM RESIDENT EVIL BSO :: Préparation d'avant jeu :: Journal privé-