Pour tous les passionnés de la série Resident Evil, basé du jeu-vidéo de CAPCOM
Les posteurs les plus actifs du mois
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Sondage
Quel est la plus belle fille de resident evil
Ada Wong
32%
 32% [ 7 ]
Ashley Graham
0%
 0% [ 0 ]
Claire Redfield
27%
 27% [ 6 ]
Jill Valentine
18%
 18% [ 4 ]
Excella Gionne
14%
 14% [ 3 ]
Rebecca Chamber
9%
 9% [ 2 ]
Total des votes : 22

Partagez | 
 

 Le journal d'une jeune policière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Le journal d'une jeune policière   Dim 18 Mar - 15:54







Vidons ce qui se trame à l'intérieur de notre esprit.


Journée de repos, pas de boulot ce matin, enfin ! C'est le seul mot que je puisse dire, mais en même temps, je n'ai rien en projets généralement donc, je vais surement glander tout le long de ma journée, ou bien faire des conneries, mais qui dit qu'il n'y aura pas de problèmes d'ici quelques heures, ou quelques minutes ? Tout peut arrivé ouais, la ville de Raccoon City a de gros ennuis en rapport avec l'épidémie de zombies par Umbrella, saleté, j'aimerais arrivé en personne et lui défaire le visage ! Enfin bref, il ne faut pas écrire ce genre de choses dans un journal ''intime'' ? Certes, j'aimerais que tout se stop...Mais d'un autre côté, j'ai besoin de me venger, et venger la mort de Steven, mon âme-soeur démoli, il est parti, sans moi... Mais il s'est sacrifié pour moi.

Sur-ce, petite parenthèse : à travers mes passages et missions j'ai rencontré pas mal de gens, c'est encore flou, évidemment, ce n'est que le début. Mais déjà j'ai un ''John'' dans mes connaissances et un ''Jack'' puis une ''Cindy'' que je ne connais pas encore suffisamment pour décrire quoi que ce soit, sinon, je vais bien pouvoir parler de mes connaissances ci-dessous.

Petite parenthèse terminée, je dois achever le début de mon journal intime, ce qui ne doit pas être trop difficile, tout en évitant d'aborder des sujets trop inutiles qui termine en une discussion que j'écris présentement sans m'arrêter, je vais devoir parler de mes missions et de l'actuel au lieu de rédiger du n'importe quoi...


Puisque je ne me suis pas fait appelée encore pour une quelconque mission, j'ai encore le temps d'écrire quelques trucs sur...Moi ? Eh bien, c'est pas trop compliqué à comprendre...Je crois.


''Un jour en avril, l'été approchait à grand pas, cela fait un an de cela depuis que ça s'est produit, l'épidémie n'était pas tout à fait commencée, et c'était le début de la fin, en effet. Ce temps là, j'étais heureuse, je vivais la vie rose, une jeune blonde aux études presque terminées, sur la voix de la police, ou pas. Nous verrons ce que ça va donner. Mais bref, hors de ma vie professionnelle, j'avais cette vie personnelle, je voulais me fiancer avec Steven, un homme au sourire d'or, il savait toujours comment me faire sentir bien, me faire sourire et rire. Même dans les pires situations, un moment, où sa mère est morte d'un cancer, il a toujours gardé le sourire lorsqu'il me voyait tomber dans la dépression, il savait toujours quoi faire, selon-moi.

Mais un jour, ça devait mal tomber, et c'est à cette journée que l'épidémie à commencé, en un vacarme infernal, à la maison, je préparais de quoi à manger, Steven était avec moi, au salon, les policiers sont entrés pour nous ''sauver'' de l'épidémie, ils nous ont tirés de la ville pour nous amener plus loin, vu que j'étais en partie militaire, ils ont surement visé le plus près des choix des civils, mais la plupart sont morts dévorés des zombies, nous n'étions plus que 4...Jusqu'au moment ou une horde de zombies nous entourait, il fallait traverser cette mer d'enfer pour appuyer sur la gâchette et ouvrir la porte et les systèmes de sécurité, mais personne n'était assez entraîné et armé pour ça, mais Steven, a eu le courage de nous sortir de là, avec rien...Il s'est fait mordre, griffé..Il a souffert, essayant de traverser la marre des zombies pour finalement appuyer la gâchette, ensuite, la porte s'est ouverte, des flammes et coup de feux ont emportés les montres avec eux, nous, le policier à décidé de me tirer avec lui histoire d'éviter le danger, moi je fondais en larme en hurlant qu'il était partit, mais personne semblait m'écouter, c'était pas le moment pour ça, ensuite, plus rien, le chaos, le silence...Et tout est devenu noir...''


Après, après c'est tout...Je me suis retrouvée à l'hôpital, rien de cassé, sauf bien sûr mon coeur qui ne voulait plus en prendre d'avantage, je n'avais même plus envie de me réveillée à la réalité...


Dernière édition par Amy Rose le Sam 19 Mai - 19:38, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Le journal d'une jeune policière   Lun 19 Mar - 2:57


John McCoy Profil

Une rencontre bien que furtive et bousculée, la jeune femme a eu un court temps pour le mémoriser, et surtout, de le détailler. Sortit d'une mission peu importante, elle n'avait aucunement l'intention de se faire des amis, mais de leurs porter secours. Malgré cela, il était le seul qu'elle pu trouver, et malgré ses intentions du départ, elle s'est fait un ami. Cependant, elle ne sait rien de ce que pense ce ''John'' survivant et bien équipé, malgré qu'elle pu reconnaître quelques faiblesses dû à son passé et voir en plus ample détails les traits de son caractère et les émotions qui se bousculaient en lui, sans savoir pourquoi ou pour qui. Que va-t'elle découvrir de lui ? Va t'il lui remémorer son passé de sa personnalité ? Va t'il redonner le sourire à cette jeune policière ou bien va t'il rejoindre l'enfer après lui avoir remit les larmes aux yeux ? ....



Jack Krauser Profil

Un peu précipité comme rencontre, la jeune dame n'en voit pas encore quelques détails, c'est encore très flou malgré qu'il lui semble peu bavard et à la fois brute, mais amical d'un autre côté si c'est pour un combat contre les monstres, sinon, l'intérêt de discuter d'un divers sujet n'est pas vraiment une bonne idée, il semble ne pas apprécier ouvrir la bouche sauf si c'est un urgence, ou plaisanter dans les menaces, qui sait, il a peut-être un très bon fond. Mais une seule rencontre au bar ou encore à la forêt où ils n'ont même pas échanger une banale conversation, hors des questions de sécurité, vont-ils devenir bons amis ? Ou bien terribles ennemis ? Sait-on jamais, tout peux tourner comme le temps le veut. ...



Albert Wesker Profil

Tenu d'une légère admiration, elle fut obligée d'être partenaire avec Wesker et une demoiselle dénommée Sarah. À la première impression, elle le trouva froid, et comme elle l'avait si bien vu, il était froid, disant et peu amical, mais pourquoi s'en soucier ? Eh bien, peut-être n'aura jamais l'occasion de le connaître, hors les missions où les risques d'y passer sont beaucoup plus forts. Prenant le temps de connaître un peu plus ce cher capitaine qui lui, semble espérer le contraire.




Sarah Kyrine Profil

Une impression quoique court et flou, elle semble sympathique, au premier coup d'oeil, mais d'un autre côté elle semble, surtout lors des missions, concentrée au max à en devenir pratiquement associable, peut-être n'est-ce pas de sa faute ? Ou en même temps tout-à-fait normal, malgré que Amy réussis très bien à se débrouiller même si, sa concentration n'est que moitié. Toujours flou, Amy aimerait cependant en connaître davantage sur cette demoiselle.



Dernière édition par Amy Rose le Ven 30 Mar - 1:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Le journal d'une jeune policière   Jeu 29 Mar - 23:43



Vidons ce qui se trame à l'intérieur de notre esprit.


De retour à l'écriture, eh ben, finalement je peux remettre la main sur ce petit carnet où je peux tout vider. Pour débuter, depuis un bon moment la réalité et le présent noie les souvenirs, depuis ma dernière page d'écriture sur ce journal, j'ai déjà tout vidé sur mes souvenirs et le prologue de mon histoire peut-être courte, enfin certes, je rencontre un bassin de gens au fil des jours passant, et ainsi mes souvenirs disparaissent peu à peu, malgré que, je ne crois pas qu'un jour je pourrai oublier l'amour de ma vie, ancienne. Même si, un jour peut-être, j,aurai des enfants, mariée, si ce n'est pas la mort avant.

Revenons à nos moutons, je sors tout juste d'une mission de sauvetage, et je me prépare à la prochaine, d'équipe, ce John m'a l'air sympa finalement, maintenant qu'il est sain et sauf, j'irai le voir de temps à autre, entre mon temps de travail, si j'y pense, sinon, ma vie remplie d'actions et de danger m'attendent, je ne peux donc pas vraiment sortir pour profiter de la belle journée ou alors aller prendre un coup au bar, déjà que la dernière fois c'était un échec de vouloir s'y reposer, tout comme la grande majorité des moments de relaxation écrasé par les morts-vivants.

Suite, enfin, j'ai bien hâte de voir ce qui m'attend en réalité, tout plein d'actions et aventure se passe, mais pas la moindre chose d'intéressant me donne inspiration à écrire, ah oui, tiens j'ai une idée. Pourquoi par discuter des gens rencontrés ? Ensuite je pourrai rédiger ce que j'ai remarqué dans mes missions. En fait, j'ai tout plein de choses à raconter, comme ma famille, moi-même, mais ceci va être dans un autre catégorie, selon-moi.


Donc, d'abord, les étranges personnages, hihi, pour commencer, pourquoi pas parler de John puisqu'il est le premier, eh bien, celui-là m'évoque plusieurs images du passé, en plus d'avoir légèrement de ressemblances, sa personnalité lui ressemble de même encore, c'est parfois très douloureux, mais lui aussi semble avoir quelqu'un d'aimé dans sa vie maintenant disparu, qui semblait être d'une forte amitié. Sinon, nous sommes bons amis, depuis que je l'ai sortit de la merde pure et fraîche des zombies, il s'en est bien tiré, en un morceau et non plusieurs, une bonne santé, il s'est fait vérifié par l'hôpital de la communauté, puis, il s'est trouvé un endroit où vivre, je ne sais pas trop, ce qu'il pourrait bien faire après être sortit de se pétrin, mais au moins il va pouvoir recommencer sa vie et faire un petit plus à la population saine et véritable.

Sinon, il y a Jack, mister Krauser, un homme bien que perturbant et mystérieux, en plus d'être géant et le triple de ma taille, ce ne sont que quelques détails inutiles, en effet. Par contre, je n'ai pas éeé le moindrement intimidé; ''les plus grands tombent de plus haut'' oui, et plus nous sommes lourds moins est facile d'être rapide, alors qu'on est contraste, je peu ainsi évité la plupart de ses mouvements, en fait, cependant j'éviterai pour ma part de lui chercher des ennuis non plus, car effectivement si je me fait attraper par surprise, adieux la vie, ou bonjour la souffrance, entre les grandes pattes de ce monsieur, je risquerais fort de briser en deux...OU autre choses plus que dégoûtantes et horribles. Ce qui, serait plutôt et même fort surprenant. Sinon, il semble avoir bon fond même s'il ne semble que très peu bavard, si c'est hors des petites menaces ou encore retournement de répliques, il ne semble pas si méchant que ça, il est ce qu'il est, rien à dire de plus, j'aimerais tout de même le connaître un peu plus, peut-être cela arrivera-t'il un jour, sait-on jamais.

Troisième, eh bien, Wesker ! Mon capitaine de travail, je ne l'avait que très peu remarqué, depuis, une équipe se prépare cependant, je vais donc avoir un peu plus de détails à savoir sur lui, en fait j'ai une légère admiration sur lui, j'aimerais être aussi forte et rapide, mais je n'ose pas lui demander de l'aide, avec mon orgueil, je préfère apprendre de moi-même, et puis, actuellement ça marche bien de toutes façons. Sinon, hors de l'admiration, il semble un peu froid, quoiqu'il a ses raisons, il peut être sympa, mais il préfère ne pas parler hors des missions et rester à l'écart, solitaire et silencieux, paisible, il ne causera pas à quelqu'un comme ça inutilement.

Ensuite, il y a la demoiselle, Sarah, elle semble un peu distraite, niveau conversation et poignée de main, sinon, elle semble très concentrée, trop concentrée à son travail, c'est bien de savoir ce qu'on fait, mais au point à ne plus écouter la gentillesse des autres, c'est légitimement dépassé, cependant ce n'est peut-être pas son intention. Malgré cela, c'est encore flou, je n'ai pas eu vraiment le temps de lui parler, et puis je ne la croise que très rarement, pour échanger des regards, sinon, rien n'est rien, ni plaisanteries, ni conversations sérieuses ou pas, même pas aux casiers ou tout le mondes, dans les femmes, se changent et préparent leurs affaires des prochaines missions, en plus des douches tout près de la salle d'entraînement....


Je crois que ça va être tout pour aujourd'hui, je vais discuter de ma famille sur un autre page, car celle-ci est vachement bien remplie, heureusement que, j'écris petit !.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Le journal d'une jeune policière   Ven 30 Mar - 0:27



''Elle''

D'une longue et ondulante chevelure blonde orge, elle attache celle-ci la plupart du temps lors de ses combats. Elle possède de plus un visage féminin d'un charme exceptionnel, des lèvres pulpeuse, un nez légèrement pointu ainsi que des yeux bleus perle, doté d'un magnifique soleil jaune entourant ses pupilles. Ainsi que des courbes féminines et généreuses. Finement musclée aux cuisses et bras avec le temps et l'entraînement. Mesurant un petit 1m62.

Elle est chieuse, cruelle, méchante et possède un caractère à ne pas connaître, tous préfèrent tout simplement ne pas la croiser. Par contre, elle sait se montrer gentille et tout le blablabla. Elle sait sourire, faire des blagues et autre. Mais sur certaines conditions, elle reste méfiante et ne parle pas à n'importe qui sauf si c'est en cas d'urgence, et même là, elle préfère se débrouiller seule.

Ses goûts personnels, et bien pour commencer, elle adore le violet, elle a des goûts vestimentaires bien simple qui lui aillent bien, même si dans ce genre de temps elle n'a pas le temps de fouiller ses habits, elle porte la plupart du temps un haut moulant à la taille violet, pantalons jeans bleu pâle, gants noir de cuire, ceinture et attaches qui lui sert de soutient pour ses nombreuses armes blanches, dagues et autre puis quelques bijoux, ainsi que bottes noirs à semi-talons hauts. De plus, elle a toujours les cheveux noués, en partie. Percée aux deux oreilles dans le niveau du croquant de l'oreille, d'une anneau argenté et la deuxième dotée d'une minuscule crâne scintillant. Sinon, elle ne porte pas de maquillage, sauf peut-être du pâle et autour des yeux, mais, elle aurait le temps d'en mettre ? Non, donc, ça conclu ce sujet.

De plus, pour ses combats, elle adore le corps-à-corps, elle en est très douée et est une fan des armes blanches, les dagues en particulier, par contre, elle est moins douée au tir, malgré qu'elle possède un masse de précision dans sa vision au tire à distance. Comme le lancer des couteaux à jet est sa ''spécialité'' hors du corps-à-corps. Doté d'une flexibilité au temps et à l'entraînement, elle est très flexible et souple, ce qui fait en plus qu'elle est agile et rapide dans ses mouvements, donc beaucoup plus de facilité avec l'arme blanche en partie et logiquement.

Sa famille est morte au beau milieu de l'épidémie, alors qu'elle ''terminait'' ses études pour rejoindre la police, malheureusement elle a dut tout simplement cesser cela et rejoindre directement les forces de l'ordre, vu qu'elle avait déjà de l'expérience, à 18 ans. Puis, au fur et à mesure, elle a apprit à se débrouiller mieux que jamais, comme si elle avait fait ça toute sa vie ! Puis, elle a perdue de même, dévoré par les morts-vivants, le futur mari qu'elle aurait souhaité, son petit ami d'école, qu'elle avait tant confiance, qu'elle aimait tant, qu'elle a perdu, sous ses yeux, alors d'une mission d'essai, au tout début de l'épidémie. Et depuis ce temps elle n'est plus comme elle l'était auparavant. Sinon, aujourd'hui elle essai d'oublier le tout, et de revive, malgré que c'est difficile, d'oublier une personne aimé de ton plus cher. Malgré, elle continue dans son domaine, et suit sa vie, à la ''hâte'' de voir ce que l'avenir lui offrira, si elle ne meurt pas avant bien sûr....






----------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Le journal d'une jeune policière   Ven 30 Mar - 0:54


Steven Fortza

Tout simplement, l'ancien amour de la vie de la belle, un homme charmeur, courageux malgré ses capacités humaines en plus de posséder le plus joli sourire du monde... Depuis sa naissance, il incarne le pluie et le beau temps, mais surtout, le soleil, la lumière dont nous avons tous besoin, cette chaleur réconfortante à l'intérieur de cette étreinte, suivit du plus tendre baiser sur la tempe. Il rêvait d'avoir au moins 2 enfants, un garçon et une fille, lui qui n'a pas eu de soeurs ni de frères à son enfance, il rêvait d'être père comblé par sa petite famille unie, avec la femme qu'il aimait tant, depuis l'école. Son deuxième rêve, était de devenir poète, ou encore écrivain, qui terminait dans les forces de l'ordre au cours de ses besoin, avant l'épidémie, il étudiait dans les forces, malgré ses cours spécialisés sur ses rêves les plus fous. Déjà qu'il s'amusait à composer les plus beaux poèmes du monde pour sa tendre, Amy. Ainsi que décrire de nombreux et étranges personnages dans les nombreuses histoires farfelues et amusantes qu'il composait. Il avait des tonnes de projets dans sa vie, il avait des tonnes d'idées, il était enthousiasme, il était amical, bienveillant et il veillait à tout ceux qui avaient besoin de réconfort, d'un sourire, de joie et bonheur, il était toujours là pour qui que ce soit, en partant jusqu'à l'amour de sa vie juste qu'à son pire ennemi...


Papa

George Rose, homme mort à 49 ans sous l'épidémie des zombies, un homme fier de ce qu'il est, fort dans tout les sens du terme, fonceur et surtout d'un très grand charme, en plus d'être amusant et blagueur. Le clown de la famille Rose, le tout premier, malgré le jeune frère qui lui aussi semblait comique comme l'était son père. L'homme de 49 ans, travaillant à un usine de transports, il a vécu une partie de sa vie avec sa femme, morte à ses côtés, il avait eu le temps de réalisé une grande partie de ses rêves, mais il aurait souhaité de tout son être que sa jeune fille puisse tout faire pour réaliser les siens, ainsi que son fils.



Maman

Marie-Lise Rose, nom de jeune fille étant Marie-Lise Desrosiers, elle s'est marié à l'âge exact à 23 ans, alors que son mari en avant 24, avant d'avoir ses enfants dès l'âge de 25 ans, son plus grand bonheur et vie qu'elle eut, un petit garçon et une petite fille qui grandit très rapidement jusqu'à l'âge adulte, ayant passé sa vie en infirmerie, elle souhaitait, tout comme le père, de voir ses enfants réaliser leurs rêves, et qu'eux ensuite auront des enfants, être grand-mère, elle l'aurait souhaitée de tout son coeur. Mais elle sera fière, même si elle n'est plus là pour le démontrer à sa fille.



Grand Frère

Thomas Rose, 22 ans à sa mort. Le deuxième clown de la famille, malgré les plusieurs batailles verbales avec sa petite soeur, il aura toujours son bon côté de la réconforter et de l'encourager lorsqu'elle en aurait de besoin, prêt à tout pour sa petite soeur, sur-protecteur sous quelques prétextes, il appréciait sa soeur, et souhaitait qu'elle aille jusqu'au bout, tout comme lui, étudiant dans les sciences, il rêvait de devenir grand scientifique et d'impressionner sa soeur, comme il l'a tant fait tout le long de leur secondaire.



Dernière édition par Amy Rose le Sam 31 Mar - 0:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Le journal d'une jeune policière   Ven 30 Mar - 1:03


Lien Profil

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------




Lien Profil

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Lien Profil

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------




Lien Profil

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le journal d'une jeune policière   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le journal d'une jeune policière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le journal d'une jeune policière
» APRES LE PASSAGE D'ANDRE APAID
» Journal d'une jeune chaste (Allison)
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Technique du Jeune Jack

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM RESIDENT EVIL BSO :: Préparation d'avant jeu :: Journal privé-